Étude de cas sur la raffinerie Valero

Étude de cas sur la raffinerie Valero

Faire le plein de nouvelles possibilités

Par l’intermédiaire de son réseau de raffinerie et de distribution, Valero fournit du carburant et d’autres produits qui améliorent la vie des gens. Valero exploite 15 raffineries et 10 usines d’éthanol établies sur la côte ouest des États-Unis, la côte du golfe du Mexique, au Canada ainsi qu’au Royaume-Uni. En comptant es filiales, Valero est le plus important raffineur et distributeur de pétrole indépendant du monde. Lorsque la société a décidé de construire deux nouveaux hydrocraqueurs, elle a fait appel à Praxair, un partenaire de longue date, pour mener à bien ce projet novateur et ambitieux.

L’histoire des deux pipelines

Les deux nouveaux hydrocraqueurs de Valero sont utilisés pour le fractionnement des molécules d’hydrocarbures afin de produire de l’essence et du diesel plus raffinés. Situés dans les raffineries de Port Arthur, au Texas, et de St. Charles, en Louisiane, les nouveaux hydrocraqueurs de Valero convertissent le pétrole brut raffiné en produits de grande qualité, dont le volume peut atteindre jusqu’à 128 % de celui du produit de départ. L’exploitation de ces unités nécessite un apport constant et important d’hydrogène, soit jusqu’à 3,43 millions de mètres cubes normalisés (120 millions de pieds cubes normalisés) d’hydrogène par jour et environ 181 000 kg (400 000 lb) de vapeur par heure. L’approvisionnement en hydrogène représentait tout un défi. Valero pouvait construire ses propres installations, ou faire appel à une entreprise de gaz industriels comme Praxair.

En faisant confiance à Praxair, Valero a bénéficié de nombreux avantages dont le principal était de pouvoir compter sur une source d’approvisionnement fiable en hydrogène pour assurer le succès de l’exploitation des hydrocraqueurs. Forte de nombreuses décennies d’expérience et d’innovation, Praxair dispose d’un vaste réseau de pipelines d’hydrogène et d’une caverne de stockage d’hydrogène de 57 millions de mètres cubes normalisés (2 milliards de pieds cubes normalisés). En Louisiane, nous ajoutons 80 kilomètres (50 milles) à notre pipeline pour relier la nouvelle usine d’hydrogène de St. Charles à notre complexe de Geismar, en Louisiane.

Dans le cadre du projet visant à assurer l’approvisionnement en hydrogène des nouveaux hydrocraqueurs de Valero, d’une capacité de 50 000 barils par jour, nous construirons, exploiterons et entretiendrons un reformeur de méthane à la vapeur (SMR) à chacun des emplacements de Valero. Ces SMR sont les plus gros jamais construits par Praxair, chacun pouvant produire 3,9 millions de mètres cubes (135 millions de pieds cubes normalisés) d’hydrogène par jour. De plus, ils ne feront pas que générer l’hydrogène nécessaire à l’exploitation des hydrocraqueurs. Grâce à une chaudière auxiliaire entièrement intégrée, ils fourniront le double de la quantité de vapeur produite par les anciens modèles

Nouvelles installations, nouvelles occasions

Ce sont de toutes nouvelles installations qui seront construites à chaque emplacement.  Et, alors qu’un projet d’une telle envergure et d’une telle complexité s’échelonne habituellement sur 28 mois, notre objectif est de  terminer chacun en 20 mois environ. Afin de respecter cet échéancier ambitieux, nous avons fait appel à des partenaires spécialisés, notamment S&B, pour l’ingénierie et la construction, et Uhde, pour la technologie.

En plus d’aider Valero à produire efficacement du diesel propre, nos nouvelles installations nous permettront de fournir de l’hydrogène à nos clients de la côte du golfe du Mexique et du Bas-Mississippi, ainsi que d’offrir des possibilités d’emploi et de sous-traitance pour de nombreuses années à venir.